Au tout début…

L’idée d’un blog a germé dans ma petite tête en cherchant des idées « couture » sur la toile.

De chouettes pages, d’autres moins mais toutes avaient en commun le partage de tous les essais, toutes les tentatives réussies ou râtées des bricoleuses, couturières, crocheteuses,…

Il y a bien celles, exceptionnelles qui partagent jusqu’à leurs TUTOs mais pour la majorité, c’est surtout le plaisir de montrer leurs exploits.

Et pourquoi pas moi? Je couds depuis pas mal de temps, à petites doses. Rideaux, sacs à doudous, robe de princesse, tablier, cape de vampire,…

Au fil des ans, malgré une production d’une ou 2 cousettes par an, j’ai quand même un petit bagage.

J’ai eu envie d’en garder une trace, et de la partager.

Alors voici mes tous débuts (enfin presque, avant j’avais fait des coussins et des rideaux 😉

Tabier croisé des intemporels pour enfants.

Tissus IKEA

Mai 2011

Demain c’est la rentrée des classes!

Et quelle rentrée!!

La première pour Monsieur N°4. Du coup, 4 rentrées cette année.

J’ai commencé la récolte de fournitures il y a déjà un bon mois. Ma machine a tourné pour le joli tablier de M4 (vu ci-dessous).

J’ai aussi « produit » une jolie trousse home made pour M3.

Recto

verso. Tissu: Toile cirée des Tissus du Chien vert (Waterloo)

Les voilà fins prêts, enfin les cartables, pas trop les enfants. L’enthousiasme est palpable chez les plus petits mais chez les grands un chouia moins.

Pour moi, demain, c’est congé 😉 Un petit répit que je me suis accordée avant de retourner au bureau. Ma rentrée à moi, ce sera jeudi.

Bonne rentrée à mes loulous et à tous vos loulous!

Bobo à ma machine à coudre

Aaaaaaaaaaaaaaaaarg!!!

Ma machine a des râtés.

Depuis un certain temps, voir un temps certain. Les points ne sont point beaux sur l’envers et font des bouclettes sur l’endroit.

Après avoir pas mal chipoté, démonté, renfilé, cousu quand même, hier, je me suis décidée à appeler mon gentil réparateur de machine.

Je lui explique qu’elle a 6 ans, que je ne couds un peu plus intensivement (faut le dire vite) que depuis janvier, que peut-être je fais quelque chose de mal ou que j’ai fait quelque chose de mal et que j’ai tout cassé… Bouououououu

Le Gentil Monsieur et sa Gentille épouse essaient de m’aider par téléphone. Ca va un peu mieux mais c’est pas encore ça.

Rendez-vous pris pour ce matin, histoire de lui montrer ma machine et mes essais.

Il regarde, il démonte, remonte, renfile le fil du dessus puis…. renfile le fil du dessous.

– « Et là Madame, vous faites bien comme ça? »

– « Euuuh! Et bien non. Je n’enclenche pas mon fil dans la petite encoche. »

Essai et… Magnifique quel beau point!

C’était bien moi qui avait des râtés et pas ma jolie machine chérie!

Tout est bien qui fini bien.

Je n’ai plus qu’à reprendre mes patrons, mes ciseaux et mes aiguilles !

Au boulot!

Se lancer un défi…

Tout commence mi-juillet quand je reviens de vacances.

En projet (dans ma tête surtout), mon propre défi couture : un tablier de peinture pour Mister four.

Facile me direz-vous!

Sauf que… je ne couds pas depuis si longtemps que ça, que chaque nouveau projet est une première fois.

La peur de couper de travers, coudre à l’envers ou rater un ourlet me paralyse. Je réfléchis, je change 15 fois d’idée tissu, je tourne autour du patron, puis de la coupe… Le temps passe sans que rien ne soit produit par ma si jolie machine à coudre.

Puis, en surfant (mon autre occupation favorite 😉 je tombe sur le défi « devoir de vacances «  d’abracadacraft. Pourquoi pas?

L’occasion rêvée de réaliser ce défi couture avec une dead line.

MAIS… pour pouvoir transmettre ce défi il faut un blog. Aaaarg…

Bon OK, je l’ai créé, je me suis achetée le livre « Blog facile », mais comme la couture, je tourne beaucoup autour sans rien sortir.

Bref, voici mon/mes devoir(s) de vacances, fraîchement fini(s) et juste tout prêt pour la toute première rentrée de mon loustic.

Un tablier ALKES de « Gain de couture ». Taille 2ans. Sans poche ni pattes car le tissu comprend déjà pas mal de motifs.

Une fin d’année scolaire…

Aaaaah les fins d’années scolaire et leur lot de petits cadeaux aux institutrices…

Cette année, enthousiasmée par mes premiers projets couture réalisés avec succès, j’ai décidé de faire du « HOME MADE ».

D’abord, trouvé l’idée, n’en garder qu’une et ne pas se disperser.

Puis se lancer et… réaliser qu’il y a 5 instits cette année… Pfffff.

Quelques semaines plus tard, ponctuées par pas mal de boulot au boulot, 4 enfants malades l’un à la suite de l’autre, défi remporté avec beaucoup (oh oui, beaucoup) de fierté!

Voici le résultat: des trousses, des trousses et des trousses 😉

Petit clin d’oeil à « Cré enfantin » à qui j’ai « chipé » l’oiseau!

J’espère qu’elles ont aimé.

Moi j’ai adoré les faire…

A+